laura rives

projets

à propos

textes

contact

émulsion corrosive

digigraphie jet d’encre papier brillant acétoné sur dibond bombé 150 x 80 cm chacune, 2014

Le tirage contrecollé sur un support rigide, est délavé par la chimie de l'acétone. Essuyant la peau à l’aide d'une raclette et du solvant, l’artiste ôte et étire la matière pigmentaire et colorée de l’encre imprimé. Comme avec une pipette, la couleur dominante est sélectionnée pour être transférée au dos de chaque pièce.

Ainsi s'opère un glissement. L’image n’est pas conçue comme un produit désincarné, mais comme le fruit d’une relation entre l’artiste et son matériau. C’est un appel à la manipulation pour éprouver le réel de la surface, sentir les textures. Pour rendre visibles les opérations et le processus qui mènent à la création d’une image.